Swing story se presente


SSw

Swing Story, vous raconte l'histoire
du "Swing et de ses anecdotes".
Cet ensemble saura vous transmettre sa passion
pour cette période dite "des années folles".

Dans une rétrospective de 1920 à nos jours,
un voyage musical, culturel et ludique
à travers les différentes ambiances
du swing et du Jazz manouche
...

Nous vous proposons une formation avec chant au choix:
Duo, trio avec violon, quartet contrebasse et
deux guitares ou en quintet: chant, deux guitares,
contrebasse et violon.

Plaquette de présentation ici (activez le plugin flash dans votre navigateur)

Artistes musiciens


CHANT

Katy

Katy
Apprecie les textes et la chanson française.
Elle « tombe amoureuse » de la musique dite "SWING".
Elle partage cette passion avec ses « complices », le pétillant spectacle ludique et culturel

GUITARES

Gio

Giovanni
Guitariste plutôt électrique au départ, rock californien, Toto, Giant etc.
Il emprunte les chemins du jazz dit "manouche", qui déclenche chez lui une véritable passion, il explore cette musique à travers cette formation.

Gio


Christian
Après plusieurs expériences musicales dans différents styles électrique et accoustique, comme pour la majeure partie des musiciens, le jazz avec sa richesse rythmique et harmonique l'inspire. Le jazz manouche de Django et sa musicalité lui parle, évidemment il est séduit...

VIOLONS

Stephanie

Stéphanie
Violoniste, de formation classique mais depuis toujours passionnée de musiques improvisées, elle découvre le swing à travers Stéphane Grappelli


Laurence

Laurence
1er prix de conservatoire à l âge de 13 ans, diplômée du CNSM de Paris,
successivement: 1er violon de G Bécaud, P.Kaas, C Aznavour, S Lama, S Adamo.

CONTREBASSE

Rosaire

Rosaire
Ses instruments de prédilection: la basse et la contrebasse, passionné de jazz.
Le swing pour lui est capital

Diaporama


Swing Story les diverses formules.

videos / Audio

LES VIDEOS
Vidéo 1


Vidéo 2


Vidéo 3
Vidéo 4
 
 

CONTACTEZ NOUS

Le swing, une énergie débordante et un birn de folie.
Et si la solution c'était le swing ?